MENU

Coup de Coeur !

 Défilés coup de coeur ! le Perfecto et la Ray Ban


Avec la barbe de 3 jours on porte un Perfecto, la pièce à intégrer définitivement à votre dressing pour 2013. On le porte sur un tee-shirt blanc ou bleu électrique col V, ou encore sur une chemise à carreau. Cela vous évitera de sombrer dans le ringard !!! Pour la petite histoire le Perfecto est apparu en 1928 au USA et immortalisé par Clark Gable ( acteur Américain ) en 1934. Le motard ensuite l'utilise car son épaisseur permet de le protéger, il devient ensuite l'uniforme du rocker dans les années 80.
Aujourd'hui il accessoirise les collections des grands créateurs comme Saint Laurent Paris.
Ray-Ban est un fabricant de lunettes de soleil,et de lunettes de vue fondé en 1937 par Bausch & Lomb. En 1999, Bausch & Lomb vend la marque au groupe Luxottica.
C’est en 1927, après avoir traversé l'Atlantique en aérostat, que le lieutenant John A. Macready demande à l’opticien allemand émigré aux États Unis, d’imaginer des lunettes « protectrices panoramiques et enveloppantes »Le verre RB3, vert et filtrant les ultraviolets et les infrarouges, est créé trois ans plus tard. 
L'US Air Force commande en 1933, un modèle pour ses pilotes de chasse, qui prend le nom d'Aviator à sa commercialisation en 1936. La marque Ray-Ban, contraction de Ray-Banner (« bannir les rayons du soleil »), est lancée en 1937, aussitôt adoptée par l'armée américaine, à l'image du général MacArthur, et des stars de cinéma. La Ray-Ban Aviator fut commercialisée à partir des années 1960, mais ses ventes décollèrent vraiment dans les années 1980, grâce à la superstar américaine Mickael  Jackson. La marque fait partie des objets typiques, avec le jean, le Zippo et les chewing-gum, qui débarquent en Europe avec les GI.
En 1952, Ray-Ban lance la Wayfarer, autre modèle mythique de la marque, et toujours le plus vendu, popularisé par les acteurs et actrices d'Hollywood et les rockstars.

Décryptage défilés Automne-Hiver 2013-2014

Coup de coeur semaine des défilés hiver 2013/2014


C'est sombre chez Givenchy, un brin Rock'n Roll pour faire écho à la crise quotidienne. L'homme Givenchy fait le tour du podium-arène habillé de noir, de gris, de blanc et d'imprimé. En terme de matière de la laine, du cuir et du velours. Enfin pour le sportwear, le style est gladiateur. Ce défilé raisonne comme une émotion, un hommage, pas besoin d'écrire davantage, il suffit juste de regarder !


So british Burburry, encore et toujours l'inimitable trench et une tranche d'originalité, avec l'arrivée du zèbre et du léopard étonnant chez burberry mais réussi ... la coupe is perfect.

Décryptage

Chez D&G les deux designers proposent un retour aux sources cette saison. Avant de devenir mannequin le modèle Dolce & Gabbana est un adolescent qui grandi et évolu avec ses traditions, ses valeurs. Il n'a pas la plastique parfaite, ce qui ne l'empêche pas d'évoluer avec son temps, et d'avancer à un pas cadancé et soutenu. Le style est simple, le pantalon est à pince, la maille est prés du corps, quelques imprimés ici est là ainsi que des reproductions d'icônes et de motifs, le short est oversize et le col reste Italien. Je trouve la collection croisière trés sympa la marinière est associée au bermuda bouffant sanglé à la taille ! à découvrir.